Sélectionner une page

5 ingredients indispensables pour se couper de l’énergie extérieure et passer une soirée sereine

par | Maîtriser le stress

Est-ce que votre journée a été longue en termes de charges mentales, mais courte au niveau du temps ? Avez-vous eu l’impression que tout reposait sur vos épaules, que vous avez essayé de ne rien oublier des cent choses à l’heure que vous aviez sur votre interminable To do list et surtout, que le temps s’amusait à vous fuir ?

Si cette question vous interpelle, il est fort probable qu’au moment de rentrer à la maison, vous baignez encore dans l’énergie de votre tourbillonnante journée à l’extérieur. Il y a donc de fortes chances que le stress préparé par votre corps
pour répondre à toute la sollicitation extérieure soit toujours à un niveau très élevé lorsqu’arrive le temps de rentrer.

Pourtant, il se peut très bien que ce que vous avez à faire chez vous ne nécessite pas autant d’adrénaline et de cortisol pour être réalisé.
Peut-être me direz-vous qu’il reste encore des tonnes de choses à faire le soir en rentrant. C’est pourquoi, je vous propose ici 5 petits trucs qui vous permettront de rompre avec l’énergie qui vous emporte à l’extérieur, pour vous poser et réussir à vous ressourcer dans votre intérieur, sans pour autant abandonner ce que vous devez accomplir à la maison.

1 – Se préparer à quitter le rythme extérieur avant même de penser rentrer chez soi

Dix minutes avant de partir de votre travail, arrêtez-vous pour faire un point rapide sur votre journée.
Avez-vous pu accomplir les tâches essentielles que vous vous étiez fixées comme objectif de la journée ?
Prenez le temps de relever et surligner LA réalisation qui vous procure de la satisfaction, aussi minuscule soit-elle. Appréciez ce moment en l’ancrant avec une profonde respiration.

Non seulement vous commencerez à aller vers le calme, mais vous allez également oxygéner votre cerveau et être plus efficace pour noter ce qui sera la priorité du jour suivant. Inscrivez la première action que vous aurez à faire à votre retour au travail.
Le fait de l’écrire à ce moment-là vous permettra de l’enlever de votre tête, car vous savez ce qui vous attend et vos pensées ne moulineront pas pour imaginer votre organisation du lendemain.

2 – Se projeter dans son retour à la maison

…car le cerveau n’aime pas la perception de manque de contrôle
L’objectif ici n’est pas de vous plonger dans la sensation d’une deuxième journée qui démarre en mettant les pieds chez vous.
Mais vous n’avez sûrement pas envie non plus de garder le sentiment d’avoir à achever une journée interminable qui vous épuise.

Alors, comment faire ?
Commencez par oublier la longue liste de tâches précises à effectuer à la chaîne. Si au premier abord, elle peut vous permettre d’avoir une impression de contrôle, dans les faits, elle va juste vous faire courir pour tout réaliser avec la tension nerveuse qui l’accompagne. A cette liste sèche et sans saveur, préférez plutôt imaginer l’ambiance dans laquelle vous aimeriez vous retrouver pour vous sentir bien en rentrant. Identifiez ensuite deux choses qui ne dépendent que de vous et qui vous permettraient de mettre cette ambiance en place.

3 – Accepter que l’on ne puisse pas tout faire

Permettez-moi d’insister sur le « qui ne dépend que de vous » pour ce que vous décidez de mener. En effet, si vous imaginez une soirée calme et que votre partenaire est plutôt dans un mode énervé, ce qui vous appartiendra sera peut-être de vous détendre de votre côté sans espérer transformer l’énergie de votre moitié. Laissez aux autres le soin de cheminer dans leur propre univers et prenez soin du vôtre.

Par ailleurs, si la turbulence des enfants vous empêche de vous concentrer sur ce que vous avez à faire, parce qu’il sont fatigués, affamés et plein de différents adjectifs qui expriment leur impatience pour en finir avec cette journée, ne leur demandez pas de se calmer au risque d’augmenter votre frustration s’ils ne vous écoutent pas. Pensez à la possibilité de leur offrir de vous aider dans ce que vous effectuez pour la famille. Cela leur changera les idées, mais vous profiterez aussi d’un moment de qualité ensemble.
Ces moments sont très ressourçants et renforcent les liens de confiance dans la relation, qu’elle soit parent-enfant ou même adulte-adulte d’ailleurs.

4 – Marquer la rupture entre l’environnement extérieur et son intérieur 

Il y a une chose que j’apprécie beaucoup au Japon, c’est qu’on se déchausse lorsqu’on entre dans un espace intérieur. C’est un signe de respect. En termes d’énergie, on peut associer ce geste au fait de ne pas trainer dans toute la maison l’énergie négative de l’extérieur, en plus de gagner en hygiène, si vous vivez dans une ville où les rues ne sont pas toujours très propres.
Marquer une coupure entre les deux mondes, c’est aussi fermer le téléphone du travail lorsque c’est possible, prendre quelques minutes pour vous laver et vous habiller à votre aise.

Lorsque vous arrivez à la maison, quittez la dynamique de production, pour vous mettre dans une énergie de ressourcement.
Vous devez faire à manger ? Et si ce n’était pas une autre corvée, mais plutôt un moyen de faire du bien à votre corps avec des aliments qui vous font plaisir à goûter ?
Vous devez surveiller les devoirs des enfants ? Et si ce n’était pas encore une autre tâche à exécuter, mais plutôt l’occasion de comprendre le fonctionnement de cet être fantastique qui vous donne parfois des nœuds au cerveau ?
Vous devez entendre l’horrible journée de votre partenaire avec ses clients difficiles que vous avez l’impression de voir dans votre salon tellement il les décrit avec indignation ? Écoutez, posez des questions pour montrer votre intérêt dans ce qui préoccupe l’autre, mais évitez la contagion émotionnelle.
C’est peut-être une opportunité pour vous évader ensemble dans le rêve de vos prochaines vacances. Tout est une affaire de perception et de projection.

5 – Accepter que tout ne soit pas parfait

Nous sommes envahis d’images de bonheur parfait avec des gens parfaits, dans des environnements parfaits. Et oui, sur les réseaux sociaux, dans les films, les publicités, ce sont des gens comme vous et moi et pourtant tout à l’air si parfait dans leur monde. Cela nous amène parfois à nous questionner sur ce qui ne va pas chez nous. Mais en fait la réponse est simple : Nous sommes dans la vraie vie ! Celle qui n’est pas arrêtée sur un seul tableau travaillé, repris et arrangé pour faire percevoir un sentiment précis.

Nous évoluons dans une succession de scènes qu’on ne peut pas reprendre alors que nous nous occupons d’en être les acteurs, de faire le tournage et d’inventer le scénario en même temps. Alors, soyons indulgents avec nous-mêmes.
Que le salon ressemble au souvenir du passage d’un cyclone plutôt qu’à un décor prêt à être filmé dans une série américaine, est-ce que c’est réellement si grave ?
Que votre petit se tartine avec sa nourriture au lieu de l’ingurgiter, est-ce que c’est vraiment si grave ? Vous en rigolerez de toute façon ensemble dans quelques années.

Nous avons tous une recette magique en nous…

…pour nous couper de l’énergie de l’extérieur et vivre une soirée sereine à l’intérieur.
Comme dans une recette de cuisine, tout le monde pourrait avoir des ingrédients identiques au départ, mais le plat qui en sortira ne dependra que de ce qu’on fera de chaque ingrédient. On pourra aussi bien avoir une tambouille inconsommable, une gloubiboulga qui nous amusera, une popote qui nous réconfortera, ou pourquoi pas un plat gourmet qui nous régalera.

Dans tous les cas, le temps sera le constituant principal pour la  réussite d’une soirée sereine. Nous avons tous le même nombre de minutes dans une journée. À chacun de choisir comment il va les apprêter et quels petits condiments secrets il souhaite expérimenter.

 

Pour finir, je vous rappelle donc ici les éléments de base.
À vous d’accommoder tout ceci selon vos goûts !

Ingrédients par personne :

– 1 bon morceau de temps bien tendre (vous en trouverez un peu partout où vous aurez envie de le voir)
– 1 soupçon de préparation avant de quitter le travail
– 1 pincée de projection avant de rentrer chez soi
– 1 bonne dose de recul concernant les autres
– 1 généreuse cuillerée de bienveillance pour soi-même

Et si vous souhaitez avoir d’autres inspirations pour une soirée sereine, je vous invite à goûter au blog “Cuisinez liberé” qui propose tout un carnaval d’articles sur le sujet. Vous pourrez par exemple y prendre des idées sur comment planifier vos repas comme dans cet article.

Vous avez à présent de quoi vous concocter une belle soirée sereine. Alors place à la pratique et n’hésitez pas à partager en commentaire votre petite recette personnelle !

12 Commentaires

  1. Merci Vero pour ces précieux conseils ! Il est parfois difficile de “déconnecter” pour profiter de sa soirée ou ses weekend !

    Réponse
  2. Oh c’est un super joli article merci ! 🙂 j’adore ta manière si douce de voir les choses, et la petite recette à la fin ! Je me reconnais tellement dans cette manière de faire, je n’ai pas (encore) d’enfants mais quand je reviens du boulot et que je me pose dans le canapé, c’est la montée d’angoisse presque tous les soirs… C’est certainement dû au cerveau qui est encore au travail ou je ne sais quoi.
    L’idée de prendre du temps pour simplement imaginer être bien chez soi est géniale. Je vais la mettre en pratique dès ce soir et tu sais ce que je vais faire ? Je vais allumer des bougies et me faire un bon thé. Rien que d’y penser, je me sens déjà tout zen. 😛 Merci pour cette belle énergie et belle journée à toi !

    Réponse
    • Merci beaucoup Diego d’avoir pris le temps de me laisser ce commentaire. Ça fait plaisir de voir que ce qu’on partage peut faire du bien aux autres. J’espère que tu vas réussir à instaurer une nouvelle habitude et penser à mettre en place des petites choses aussi zen pour t’offrir de douces soirées en récompense de tes journées ! 😊

      Réponse
  3. Excellent. J’applique déjà certain point que tu évoques. Je vais tester dès aujourd’hui les autres.

    Réponse
  4. J’aime particulièrement le 3. Depuis que je laisse mes enfants faire un peu de cuisine (genre : compléter la pizza), ils sont plus calmes. Même, hier, ils en ont redemandé, alors que la cuisine était terminée ! C’est devenu un moment de partage, plutôt que d’exaspération à avoir la paix.

    Réponse
    • Merci Coralie pour le partage de ton expérience ! Ce que je trouve formidable dans le fait de les laisser participer c’est qu’ils sont plus calmes comme tu dis, mais aussi ils écoutent les consignes sans qu’on n’ait besoin de répéter 😁

      Réponse
  5. Bravo pour ta recette, ça fait penser à comment on Fait un gâteaux et en fait c’est comment on peut préparer son petit moment gourmand autrement. Merci. Elisa

    Réponse
  6. Très bel article, clair et précis 🙂 !
    Merci,
    Je confirme le fait de laisser ses chaussures de l’extérieur en dehors ud lieu de vie intérieur, c’est important.

    Réponse
  7. Merci beaucoup pour ce super article ! J’aime beaucoup ton premier conseil : au moment de terminer sa journée de travail, faire un petit bilan de la journée et avoir de la gratitude pour quelque chose que l’on a fait et dont on est satisfait. Déjà ça c’est énorme pour se préparer à passer un bonne soirée ! Merci

    Réponse
    • Merci Maëlle de m’avoir lue et d’avoir pris le temps de partager ton commentaire ! Avec le rythme de vie axé sur la performance et la productivité que l’on connait aujourd’hui, on oublie souvent de prendre le temps pour les petites choses qui font la différence. Mais quand on en prend conscience, c’est le début du bonheur !

      Réponse
  8. Merci pour tous tes conseils.
    Il est parfois difficile de laisser ses problèmes du travail au travail et ceux de la maison à la maison. A vrai dire, je n’ai jamais réussi dans un sens comme dans l’autre mais c’est vrai que d’avoir une tenue pour chaque activité aide à faire la distinction.
    La visualisation est un excellent allié que ce soit pour voir le positif de la journée qui se termine ou se donner de bonnes énergies pour celle qui commence.

    Super la recette finale !

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ma Recette pour une soirée sereine - Cuisinez Libéré - […] Zone de zen a elle, une recette magique pour passer une soirée sereine. Elle vous en livre les ingrédients,…

Qu'en pensez-vous ?

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :