Sélectionner une page

La puissance du rêve pour la confiance en soi

par | Développer sa confiance en soi

Chaque nuit, lorsque nous nous endormons, nous nous plongeons dans une autre existence. Une vie, un monde dans lequel tout est possible.
On peut devenir des superhéros et sauver la planète, on peut survoler les océans en décollant d’un coup de vent, discuter avec des célébrités ou même remporter des championnats sportifs.

Notre cerveau, déconnecté de l’environnement, génère par lui-même une panoplie illimitée d’expériences conscientes qui dépassent sans commune mesure la réalité de notre quotidien. Ces dernières années, les études sur les lésions cérébrales, l’imagerie fonctionnelle et la neurophysiologie ont permis de connaître l’activité des neurones dans le cadre des rêves que nous avons durant notre sommeil.

Pourquoi tout paraît possible dans nos rêves

La déconnexion avec l’environnement demeure une caractéristique essentielle du sommeil. Autrement dit, une personne endormie ne réagit pas de manière significative aux stimulations externes, à moins que ceux-ci ne soient suffisamment forts pour provoquer un réveil.
D’ailleurs, les stimuli ne peuvent pas susciter une réaction, même s’ils peuvent être incorporés dans le contenu du rêve. Nous nous retrouvons comme dans un état modifié de notre conscience.
Les obstacles de notre environnement ne nous retiennent pas dans nos rêves.

La puissance du rêve olympique

Le pouvoir du Pourquoi

En observant les courses de haies de coureurs olympiques, j’ai été saisie par le fait qu’aucun participant ne semble fixer l’obstacle qu’il doit franchir.
Dans son épreuve, l’olympien regarde au-delà de la ligne d’arrivée. Il paraît être focalisé sur son rêve de la personne qu’il veut devenir, c’est-à-dire “le champion olympique de sa catégorie”.

Le rêve auquel il aspire est en soi déconnecté de l’environnement direct dans lequel le coureur évolue pendant sa course.
C’est un accomplissement personnel qui n’aura de réel sens que celui qu’il voudra lui-même y accorder. Si pour un médaillé cela symbolise la reconnaissance du monde entier, pour un autre ce sera peut–être la revanche sur une histoire difficile. Cette signification qu’il y associe représente le Pourquoi du coureur.
C’est la raison pour laquelle il s’entraîne à toucher ses buts, les uns après les autres. Passer les haies et franchir la ligne d’arrivée avant ses concurrents ne constituent que des objectifs qu’il doit réaliser pour atteindre son rêve.
Pour en savoir plus sur les secrets des performers, je vous invite à lire cet article sur le sujet.

Lorsque nous connaissons notre Pourquoi, notre rêve aura plus de sens et sa réalisation nous paraîtra plus naturelle.

Impulser vers l’avant

Comme vous l’imaginez sûrement, pour passer chaque haie, le coureur doit accélérer afin de donner de l’impulsion à son saut.
Mais, saviez-vous que le l’impulsion doit se faire vers l’avant et non pas vers le haut ?

C’est un détail important si on veut garder la vitesse de la course. En effet, la loi de la physique fait que plus on tentera de sauter haut, plus on y mettra de l’énergie et on perdra du temps à absorber la réception au sol. On ne profitera donc pas de l’élan de la course.
C’est la raison pour laquelle, le coureur s’élance bien avant chaque obstacle et intègre chacun d’eux dans ses foulées.
Il ne s’arrête, ni avant, ni après une haie. Son parcours ne prend fin que lorsqu’il passe la ligne d’arrivée.

Quel est le lien avec Votre Rêve ?

Si on y pense bien, la vie en général ressemble à une course de haies. Tout particulièrement lorsque nous entreprenons des projets qui nous tiennent à cœur.

Mais avant d’aller plus loin, j’aimerais vous poser une question : Quel est votre plus grand rêve ?
Là, en ce moment même où vous parcourez ces lignes.

A quoi ressemble cet accomplissement qui vous appelle au plus profond de vous ?

Utiliser la puissance du rêve pour réaliser ses objectifs

En dessinant clairement notre rêve, nous le connectons au possible. De cette façon, nous pouvons visualiser le chemin à parcourir et les obstacles à surmonter. Plus notre rêve sera précis, plus nous serons en mesure de nous préparer aux haies à sauter dans notre course vers sa réalisation.

Si aujourd’hui votre rêve est de changer de vie, définissez explicitement vos attentes par rapport à la vie de vos rêves.
Un rêve doit venir de plus profond de nous-même, avec tout le sens que nous y portons.

Si votre rêve ne ressemble à aucun autre que l’on pourrait voir affiché dans les magazines et sur les réseaux sociaux, cultivez-le comme il vous parle. N’essayez pas de le faire rapprocher de ceux des autres.
Il porte la richesse de votre parcours et vous poussera à passer chaque obstacle avec toute la motivation qui naîtra de vous-même.

Chaque étape sur votre route sera un objectif qui vous guidera.

Visualiser l’accomplissement du rêve

Se poser les bonnes questions

Comme le coureur olympique, visualisez ce que vous souhaitez vivre au bout de votre rêve.

Si vous rêvez d’une nouvelle vie, définissez à quoi ressemblera cette autre vie.

  • Qu’y feriez-vous ? Avec qui serez-vous ? Comment vous vous sentirez ?
  • A quoi reconnaîtriez-vous que vous avez bien concrétisé votre plus grand désir ?

Les tableaux des rêves

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des tableaux des rêves.
C’est une façon très pratique pour nous aider à visualiser ce à quoi on aspire, avec des photos et des objets qui les symbolisent.
Nous donnons alors à notre cerveau l’occasion de les intégrer afin qu’il s’oriente vers le chemin de leur réalisation. Cette étape permet également d’atténuer la part d’inconnu que la nouveauté représente.

C’est une phase indispensable pour diminuer le stress que les changements peuvent générer.
De plus, la visualisation de l’accomplissement nous déconnecte de l’environnement qui peut freiner notre élan en nous créant des peurs.

La bucket-list

Quésaquo ?
La “bucket list” est une liste de toutes les choses que l’on voudrait réaliser avant de mourir. En somme, on va prendre le temps de coucher sur papier, ou autre support, les expériences que l’on souhaite vivre ou les réalisations qu’on rêve d’accomplir au cours de notre vie.

Pour mieux visualiser le concept, je vous invite à voyager sur le site objectifbucketlist.com. Virgo, une accro de voyages et de nouvelles expériences, y partage des buckets lists illustrées de superbes photos qui vous inspireront à coup sûr.

Ne pas se focaliser sur les obstacles

Tout comme sur une piste de course de haies, il est important de ne pas se focaliser sur les barrières qui se dresseront sur notre route, au risque de nous y prendre les pieds.

En d’autres termes, même si nous devons mettre de l’énergie à franchir chaque difficulté, ils ne constituent que des étapes à passer.
Nous ne devons pas y arrêter notre parcours.

Tout comme le coureur olympien, nous pouvons apprendre à intégrer les haies dans nos foulées afin de les franchir de la façon la plus fluide.
De plus, garder son rêve en vue permet de redonner de l’impulsion vers l’avant et de continuer à avancer obstacle après obstacle, un objectif à la fois. Dépasser ses peurs et gagner en confiance.

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité
Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), « Cahiers de Saint-Exupéry »

 

 

Références

 

Cet article vous fait penser à quelqu’un ? Vous êtes libre de le partager ! ✨

14 Commentaires

  1. J’aime beaucoup l’analogie avec la course de haies :), c’est une belle manière de se représenter un rêve! Et tes pistes concrètes permettent “d’écrire” ce rêve et d’en faire un objectif :). Merci

    Réponse
  2. Très bonne réflexion et façon de fonctionner. Merci ! Personnellement c’est vrai que j’ai découvert récemment que j’étais bien plus en efficace quand je restais focalisé sur mon objectif final. J’ai encore du mal à visualiser et ressentir les sensations de “l’atteinte” mais j’y travaille !

    Réponse
  3. Merci pour ce super article qui me donne de la force en ce début de semaine pour affronter les nouvelles étapes que je dois parcourir pour accomplir mon propre rêve! J’aime beaucoup le parallèle entre notre rêve et la course de haie! Merci

    Réponse
  4. J’apprécie beaucoup ton article. Je suis une grande rêveuse, dans le sens où tu le décris dans ton article. C’est donc une façon de fonctionner qui me convient bien. Je retiendrai la citation de St Exupéry “Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité” !

    Réponse
    • Moi aussi j’aime beaucoup cette citation car elle donne un côté magique au rêve et à ses pouvoirs dans notre vie. Merci pour ton message Christine ! ✨

      Réponse
  5. Très bon article! Effectivement, il y aura toujours des haies sur le chemin de nos rêves à nous de les sauter! Et si elles sont trop hautes, on peut toujours passer à côté. Les règles ne sont pas aussi rigides que pour une course olympique. 😉

    Réponse
    • Excatement Yannick. Les règles sont propres à chaque personne et à chaque rêve. Si contourner l’obstacle fait partie du jeu pour certains, d’autres ne l’envisageront peut-être jamais. Le principal est vraiment de garder le cap pour aller le plus loin possible.
      Merci pour ton commentaire et au plaisir de te recroiser ici !

      Réponse
  6. Bonjour et merci pour cet excellent article. J’adore (entre autre) l’idée du tableau des rêves. Un Moodboard personnel pour construire ses objectifs !

    Réponse
  7. Merci beaucoup pour cet article assez complet et rempli de bons conseils et d’énergie positive !!! Les coureurs et les haies sont un bon exemple de nous dans la vie. On veut tous être heureux et pour cela on doit persever pour faire face aux obstacles sans perdre de vue nos objectifs !

    Réponse
  8. J’adore… A chaque fois que je lis un de tes articles, je me sens hyper apaisé ! Merci pour le partage de cette superbe métaphore qu’est le saut de haies, symbolisant nos barrières psychologiques. J’y penserai à coup sûr la prochaine fois que je me dirai “je n’y arriverai pas parce que…”.
    Et aussi, le tableau des rêves, ça m’a fait pensé à la “lettre à l’univers”, je ne sais pas si tu connais ? C’est une autre technique pour concrétiser ses rêves. 😛

    Réponse
    • Cela me fait vraiment plaisir d’apprendre que me lire t’apporte de l’apaisement ! Merci d’avoir pris le temps de me le faire savoir.
      Oui, les haies peuvent être ces barrières psychologiques que nous construisons pour nous-même (et on est très forts pour ça, ahah) ou des obstacles extérieurs. Mais dans tous les cas, elles demandent de se préparer et de visualiser l’arrivée pour ne pas se perdre en route.

      Je connaissais le concept de la lettre pour exprimer sa gratitude pour ce qu’on va recevoir. Cela ressemble à ce que tu appelles “la lettre à l’univers”.

      Réponse
  9. Merci pour ton point de vue illustré sur ce sujet, J’ADORE 😉 !
    Je vais continuer ma liste de choses à faire de ce pas, et cela sans aucune retenue!
    MERCI

    Réponse
  10. Très bel article // et pour qu’un rêve devienne réalité … ne faut-il pas d’abord le rêver ? \\

    Réponse
    • En accompagnant les personnes dans les phases de transition de leur vie, je me suis effectivement rendue compte combien on peut se déconnecter de nos rêves. Je comprends donc tout à fait ton idée de commencer d’abord par rêver, définir clairement son rêve pour que la réalisation n’en soit que plus fluide. Merci Eric pour cette réflexion qui interrogera surement d’autres lecteurs.

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Liste de rêves : 11 blogueurs nous font partager la leur ⋆ Objectif Bucket List - […] Véro nous détaille plus longuement le pouvoir des rêves qui permet de gagner en confiance en soi et réduire…

Qu'en pensez-vous ?

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :